MetaBlog

Restez informé des sujets de formation à la cyber-sensibilisation et atténuez les risques dans votre organisation.

Principaux conseils pour réussir un test de phishing dans votre organisation

Simulation de phishing

sur l auteur

partager c'est prendre soin

Si votre organisation souhaite améliorer la sensibilisation à la cybersécurité, responsabiliser les employés et se défendre contre les attaques, un test de phishing peut être l'un des meilleurs moyens d'y parvenir.

Le phishing est devenu la plus grande menace cybernétique au monde et, l'année dernière, les attaques ont augmenté de 350 % , les cybercriminels exploitant la peur et le chaos causés par la pandémie de coronavirus.

Une grande partie de la population active continuant à travailler à domicile, il est essentiel que les employés puissent reconnaître les menaces de phishing sophistiquées et sachent comment y faire face de manière appropriée.

Qu'est-ce qu'un test d'hameçonnage ?

Un test de hameçonnage, ou simulation de hameçonnage, est utilisé par les organisations pour déterminer dans quelle mesure leur personnel est sensible aux attaques de hameçonnage. En utilisant un environnement sûr et contrôlé, les organisations peuvent envoyer à leurs employés des e-mails de phishing réalistes afin de mesurer leur connaissance des méthodes d'attaque et de savoir comment ils réagiraient si la menace était réelle.

Ces attaques simulées aident les employés à identifier les menaces actuelles et les informent en temps utile sur la manière dont ils peuvent améliorer leurs comportements en matière de sécurité. Si un employé clique sur un phishing, il est immédiatement confronté à une expérience d'apprentissage ponctuelle qui l'aide à reconnaître les signes d'une attaque de phishing et l'encourage à signaler toute activité suspecte. Les organisations peuvent à leur tour utiliser ces données pour identifier les points faibles, adapter la formation afin de combler les lacunes en matière de sensibilisation et suivre les progrès au fil du temps.

Comment réaliser un test de phishing efficace

Test d'hameçonnage

Établir une base de référence

Avant de lancer votre programme de sensibilisation au phishing, vous devez établir une base de référence. Cela vous permettra de déterminer dans quelle mesure votre entreprise est sensible aux e-mails de phishing frauduleux et quel pourcentage de vos employés se serait laissé prendre à l'attaque si elle avait été réelle. Vous pouvez soit informer les employés que vous allez lancer un test de phishing, en expliquant quels sont vos objectifs et ce que vous espérez obtenir, soit lancer un test de phishing surprise sans aucune éducation préalable. Cette décision appartient entièrement à votre organisation, bien que la seconde solution offre l'image la plus claire de la vulnérabilité de votre personnel aux attaques de phishing. Une fois que vous aurez enregistré votre base de référence, vous pourrez utiliser ces résultats comme point de repère pour évaluer l'efficacité des futurs tests de simulation de phishing.

Planifiez votre test de phishing

Une fois que vous avez établi une base de référence, vous pouvez commencer à planifier votre campagne de phishing pour l'année à venir. À ce stade, les employés doivent être informés et formés sur la façon d'identifier un courriel suspect et sur ce qu'ils doivent faire s'ils en reçoivent un. Pour toute campagne de phishing, il est préférable de commencer petit à petit. Vos premiers tests de phishing doivent être relativement faciles à détecter et inclure les signes classiques d'un e-mail de phishing, tels qu'un message d'accueil générique, des fautes d'orthographe et une mauvaise grammaire. Cependant, à mesure que votre campagne progresse, le niveau de difficulté doit augmenter pour refléter les attaques réelles qui pourraient être utilisées pour cibler votre personnel.

échelonner la diffusion du test d'hameçonnage

Le timing est la clé du succès de votre test de phishing. Une erreur fréquente consiste à envoyer un test de phishing général à toute l'organisation en même temps. Cela ne fait qu'éveiller les soupçons et les membres du personnel qui ont identifié l'e-mail comme étant un phishing commenceront à alerter leurs collègues. Si vous ne voulez pas vous retrouver avec des résultats faussés, vous devriez échelonner votre test de phishing sur différents créneaux horaires afin de garantir un rapport plus précis.

Inclure les cadres supérieurs dans les tests de phishing

test de phishing pour les cadres supérieurs

Tous les utilisateurs sont susceptibles de subir des attaques de phishing, mais certains employés présentent un profil de risque plus élevé que d'autres. Les PDG, les directeurs financiers et les cadres supérieurs font partie des cibles de phishing les plus populaires en raison de leur accès de haut niveau à des informations d'entreprise précieuses. Il est essentiel que ces membres du personnel soient inclus dans tous les tests de phishing, non seulement du point de vue du risque, mais aussi pour montrer aux autres employés qu'ils prennent la cybersécurité au sérieux.

Utiliser une variété de méthodes

Les tests de simulation de phishing doivent refléter fidèlement les différentes menaces auxquelles vos employés sont confrontés au quotidien. Les cybercriminels deviennent de plus en plus sournois dans leurs méthodes d'attaque, et vos tests de phishing doivent donc en tenir compte. Alors que de nombreux employés sont sur leurs gardes contre les attaques externes, ils peuvent être plus complaisants avec les e-mails qui semblent provenir de l'intérieur de l'organisation. Des courriels peuvent être envoyés en se faisant passer pour le service des ressources humaines afin d'informer le personnel sur les indemnités de vacances ou les salaires. En mélangeant les styles et les techniques de votre test, vous obtiendrez une meilleure compréhension de la sensibilisation des employés.

Analyser les données

Les données produites par vos tests de phishing sont cruciales pour savoir si votre campagne a été un succès. Elles vous aideront à identifier les tendances, les employés vulnérables, les besoins en formation et à planifier les futurs tests de phishing.

Vos rapports doivent analyser :

  • Nombre de personnes qui ont cliqué.
  • Nombre de personnes ayant soumis des informations sensibles.
  • Nombre de personnes qui ont signalé l'email de phishing.

Au fil du temps, vous devriez constater une diminution des deux premières catégories et une augmentation des signalements. Les employés qui ont cliqué sur l'e-mail de phishing et/ou soumis des informations sensibles devraient recevoir une formation supplémentaire pour améliorer les comportements de sécurité. Le personnel doit comprendre les conséquences réelles d'une attaque de phishing et pourquoi il est si important qu'il puisse identifier efficacement un phish suspect. Il ne s'agit pas d'attraper les gens, mais de mesurer la sensibilisation et d'identifier les domaines qui pourraient être améliorés. De même, les employés qui ont fait preuve de bons comportements en matière de sécurité, en identifiant les courriels de phishing et en les signalant au personnel informatique, doivent être félicités.

Introduisez une formation sur le hameçonnage dans le cadre d'un programme plus large de sensibilisation à la cybersécurité.

Pour être vraiment efficaces, les tests d'hameçonnage doivent être introduits dans le cadre d'un programme plus large de sensibilisation à la cybersécurité. C'est la meilleure façon d'éduquer le personnel, d'améliorer les comportements de sécurité et de créer une main-d'œuvre plus résistante à la cybercriminalité. Vous pouvez choisir des sujets qui répondent aux risques de votre organisation et utiliser une approche mixte pour impliquer le personnel et le sensibiliser. En plus de vos tests d'hameçonnage, des formations en ligne ciblées, des blogs, des affiches et des infographies peuvent tous être utilisés pour renforcer les messages clés.

Dernières réflexions

Une fois que vous avez mis en place votre programme de sensibilisation au phishing, il est important de maintenir l'élan. La création d'une culture de sensibilisation prend du temps et ne peut être réalisée par un exercice annuel ponctuel. Des tests de phishing réguliers permettront d'accroître la vigilance des employés, d'améliorer la prise de conscience et d'identifier toute zone de faiblesse qui pourrait représenter un risque pour la sécurité de votre organisation.

Le guide ultime du phishing

vous pourriez apprécier de lire ces

Demander une démo

Les informations personnelles que vous nous fournissez dans ce formulaire ne seront jamais utilisées par MetaCompliance (en tant que contrôleur des données) qu'aux fins spécifiquement définies ci-dessous :

  • vous envoyer par courrier électronique le contenu que vous nous avez demandé
  • avec votre consentement, vous envoyer occasionnellement par courrier électronique des informations ciblées sur nos offres de services.
  • honorer en permanence toute demande de retrait que vous soumettez à l'avenir
  • se conformer à l'une de nos obligations légales et/ou réglementaires